L'investigateur du Languedoc-Roussillon

Le journal qui vous dit tout, et qui ne vous cache rien.

  • Nombres de visiteurs

    • 157,923 visites

Archives de la catégorie ‘FAITS DIVERS’

Trèbes: Bon rétablissement.

Publié par joëlle le 5 octobre 2011

LES RESPONSABLES DE L’INVESTIGATEUR

SOUHAITENT A MONSIEUR LE  MAIRE DE TREBES

LE DOCTEUR CLAUDE BANIS

UN BON ET PROMPT RÉTABLISSEMENT.

JJJ

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

TREBES: L’INVESTIGATEUR.

Publié par joëlle le 21 septembre 2011

APRÈS QUELQUES MOIS DE CONGÉS, L’ÉQUIPE DE L’INVESTIGATEUR

REPREND SON ACTIVITÉ.

En effet, les responsables de l’Investigateur ont parcouru, malgré la maladie de Jean-Jacques, un circuit d’été, pour vous faire un peu voyager!!!

Nous allons donc continuer nos publications comme avant l’été.

Merci pour votre soutien.

JJJ

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Carcassonne: Fait divers: Hommage à Bernard Mata.

Publié par joëlle le 19 mai 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bernard Mata a cessé de lutter


Le joyeux Mata a cessé de se battre contre la maladie qui sitôt partie revenait au pire moment. Il
était très connu à Carcassonne comme à Leuc où il avait épousé Monique Mata-Madrière, pharmacienne souriante, efficace et humaniste.
Avec son humour si fin, ses réparties, ses jeux de mots, son intelligence curieuse de tout, sa culture
son accent rocailleux qui montrait des racines si profondément ancrées dans notre terroir, l’ancien
cadre de la DDE avait le coeur sur la main et profitait de sa nouvelle retraite pour rendre des services.
Ami fidèle, il était de tous les projets et suivait avec enthousiasme son ami Jean-François Daraud qu’il
savait toujours conseiller utilement. Il était malgré sa maladie de tous les projets, tant pour ses
organisations d’évènements, qu’en politique dès l’aventure EPO (Entente Pour l’Ouverture) où il
figurait dans le grand coeur des colistiers pour les élections municipales de 2008 ou pour le Nouveau
Centre.
Amoureux de sport, on le rencontrait aux matchs de XV ou de XIII (il en avait même été un des
dirigeants, arrivé avec son ami et reparti avec lui). Il aimait aussi beaucoup le vélo, avait suivi le Tour
Méditerranéen de Lucien Aymar en partageant la chambre de Jean-François et se trouvait toujours
au bord de la route quand le Tour de France passait dans le sud, aux endroits stratégiques comme
dans les cols des Pyrénées.
Féru de musique, il aimait animer fêtes et anniversaires en installant son matériel sophistiqué de
karaoké et chanter. Il était très fier de son fils Alexandre dont le groupe rock toulousain est en plein
essor, de sa fille Valérie qui a réussi avec succès à créer un bar à vin proposant des vins de l’Aude en
terre bordelaise, de sa femme Monique qu’il admirait énormément. Aficionado, il aimait la
tauromachie et on le rencontrait dans les deux clubs taurins de la ville. Il était aussi un très bon
informaticien, passionné de nouveautés, et rendait à ce titre de nombreux services.
Il aimait par-dessus tout servir de chauffeur aux personnalités qui arrivaient à Toulouse pour des
manifestations, Nelson Monfort, Fabienne Thibeault, Jeane Manson, Philippe Candeloro, Gérald
Dahan, ou Lolo Ferrari qu’il avait ramené dans le Var à l’occasion du gala pour les sinistrés de l’Aude,
deux jours avant sa disparition tragique, ayant été ainsi l’un des derniers à lui parler, ce qui l’avait
beaucoup marqué.
Bernard Mata est parti, on ne l’oubliera pas.

La cérémonie a eu lieu le jeudi 19 mai à l’église Saint-Michel de Carcassonne.

Contact : Jean-François Daraud – 06 07 85 96 49

Photo libre de droits : Bernard Mata

Texte recueilli par JJJ

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Trèbes: Souvenir Français. Assemblée annuelle.

Publié par joëlle le 1 mars 2011

Assemblée annuelle du  Souvenir Français

 

Le Comité de Trèbes du Souvenir Français tiendra son assemblée annuelle samedi 5 mars à 10h30 à la salle des congrès.


Tous les adhérents et sympathisants sont cordialement invités à cette assemblée qui se tiendra en présence du délégué départemental, le colonel Collin.

Georges Berthelot

Texte recueilli par JJJ

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Trèbes: Fait divers: Rentrée des classes aux Floralies.

Publié par joëlle le 8 septembre 2010

C’EST LA RENTRÉE!!

8h45, les premières écolières et premiers écoliers arrivent. Pour certains, c’est la 1ère fois! Accrochés (es) à leur maman ou papa, c’est vers l’inconnu qu’est, l’École qu’ils s’approchent à petits pas.

Les premiers sanglots, les pleurs de certains enfants effraient les autres.  Quelques-uns sont fiers de montrer leur cartable qui est le plus beau, bien sûr!

C’est l’heure de quitter les parents qui eux aussi ont la larme à l’œil de se séparer de leur progéniture. Ils  attendront midi pour les serrer dans leurs bras.

JJJ

Photos Jean-Jacques

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Département: Fait divers: Sinistre dans l’Hérault et Bouches-du-Rhône.

Publié par joëlle le 31 août 2010

INCENDIES DANS LE SUD – Situation sous contrôle, 3.000 ha ravagés

INCENDIES DANS LE SUD - Situation sous contrôle, 3.000 ha ravagés

Une voiture abandonnée brûle au bord d’une route près de Villeveyrac, dans l’Hérault, le 30 août 2010 © PASCAL GUYOT / AFP

Plusieurs milliers d’hectares de végétation ont été ravagés par une série d’incendies dans la nuit de lundi à mardi dans le sud de la France, notamment dans l’Hérault où les pompiers restaient largement mobilisés mardi matin sur un immense foyer à une dizaine de kilomètres de Montpellier. Ces incendies n’ont fait aucune victime, mais des dégâts matériels ont été recensés, notamment du côté de Mèze (Hérault), au bord de l’étang de Thau.

Avec le lever du jour, l’intervention des moyens aériens a permis de stopper la progression des flammes sur les deux feux toujours actifs depuis lundi soir, aux abords de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) et dans le secteur de Fontanès, près de Montpellier. L’incendie de Fontanès, le plus préoccupant et qui a parcouru entre 2.000 et 3.000 ha, "ne progresse plus", a dit mardi matin à l’AFP le colonel Christophe Risdorfer, le patron des pompiers de l’Hérault. "On reste très très prudents car on n’est pas à l’abri d’une reprise. Le vent s’est levé sur zone. Il était faible au début du jour mais il s’est renforcé", a-t-il toutefois souligné.

Selon le commandant des pompiers Didier Rugiero, qui a dirigé la colonne d’intervention sur Fontanès et qui avait connu la même situation sur ces communes en 1989, cet incendie – qui a endommagé quatre maisons à Guzargues – devrait nécessiter au moins encore 48 heures de travail. Un millier d’hommes ont été mobilisés sur ce seul foyer, avec des renforts notamment d’Auvergne et du Sud-Ouest.

La piste criminelle étudiée

Toute la nuit le feu a menacé plusieurs villages, comme celui de Teyran où les flammes se sont approchées d’une zone artisanale et où 15 familles ont dû quitter par précaution leurs habitations. Aucune "évacuation critique" n’a cependant eu lieu, selon les pompiers. La situation a été attisée dans l’Hérault par un fort vent du nord, sur fond de sécheresse, et compliquée par la multiplication des foyers. Lundi, un premier feu s’était déclaré à Juvignac, près de Montpellier, endommageant trois appartements avant d’être circonscrit en début de soirée. Puis un foyer s’est présenté du côté de Villeveyrac, dévalant vers le sud, traversant l’autoroute A9 pour arriver sur Mèze, avant d’être maîtrisé vers 21 h 30, autorités et pompiers ayant axé leurs efforts sur cette zone périurbaine.

Au total, quelque 600 hectares de pinède ont été parcourus par les flammes dans ce secteur de Mèze, trois mas ont brûlé, ainsi que l’entrepôt d’un viticulteur, une pépinière et dix véhicules. Au même moment, un autre feu partait dans les Bouches-du-Rhône, de Cassis vers La Ciotat, parcourant quelque 250 hectares de forêt et garrigue avant d’être maîtrisé mardi matin après l’entrée en action de moyens aériens. Quelque 700 personnes et 180 véhicules restaient mobilisés mardi sur cet incendie qui n’a pas fait de victimes ni de dégâts matériels. L’autoroute A50, coupée toute la nuit entre Aubagne et Le Beausset, a été rouverte dans la matinée, et la circulation des trains peu à peu rétablie. Une centaine de personnes avaient été évacuées lundi soir par précaution vers un gymnase de La Ciotat.

Le parquet de Marseille a confié les investigations sur l’origine de cet incendie aux gendarmes d’Aubagne. Pour ce qui est des feux de l’Hérault, "on s’interroge", a dit le colonel Risdorfer sur France Bleu Hérault, relevant la quasi-simultanéité des trois feux, auxquels s’ajoutent deux autres départs d’incendie dans la nuit. Ce sont les premiers feux d’envergure dans le Sud-Est depuis celui qui avait détruit 900 hectares dans la nuit du 24 au 25 juillet près de Marseille, et qui était dû à l’incendie volontaire d’un véhicule.

Texte recueilli par JJJ

Photo (en bas) source Internet

"LE POINT"

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Trèbes: Fait divers: Pas de marché dominical en raison du 15 août.

Publié par joëlle le 11 août 2010

Pas de marché dimanche.

La règlementation du marché hebdomadaire prévoit sa suppression lorsque le dimanche tombe un jour férié.
En conséquence, le marché du dimanche 15 Août est donc supprimé.
L’organisation reprendra normalement le dimanche suivant
22 Août.


Georges Berthelot

Texte recueilli par JJJ

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Montrouge: Fait divers: Chute miraculeuse pour un bébé de 14 mois.

Publié par joëlle le 29 juillet 2010

L’ AFP communique:

Un bébé de 14 mois indemne après une chute de cinq

étages à Montrouge.


Un bébé de 14 mois, une fille, a été retrouvé miraculeusement indemne jeudi soir après une chute du 5e étage d’un immeuble de Montrouge (Hauts-de-Seine), a-t-on appris vendredi de source policière.

Un immeuble

Laura se trouvait dans la chambre de ses parents lorsque l’accident est survenu, vers 21H30, a expliqué la source policière.

Selon sa mère, qui se trouvait dans la cuisine au moment des faits, l’enfant a escaladé le lit familial puis s’est hissée sur le rebord de la fenêtre avant de tomber dans le vide.

"La petite a fait une chute de cinq étages, soit une hauteur de douze mètres", a précisé la source policière, selon laquelle "les pompiers l’ont retrouvée dans les buissons, en contrebas de la résidence".

Miraculeusement indemne, grâce aux plantations qui ont amorti le choc, la petite fille a été transportée à l’hôpital Armand-Trousseau, à Paris, pour y subir une série d’examens.

Texte recueilli par JJJ


Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

Trèbes: Fait divers: Hommage à une "ancienne Trébéenne".

Publié par joëlle le 29 juin 2010

HOMMAGE A UNE  "ANCIENNE" TREBEENNE ET A SA FAMILLE.

Une "ancienne figure" Trébéenne vient de disparaître. Marcelle Rigaud-Sevely nous a quitté à l’âge de 85 ans, après une vie de sacrifice et de dur labeur. Pendant de longues années, cette femme courageuse fut une honnête et généreuse commerçante de la petite superette de la route de Rustiques.

Fille de Léon Sevely, personnage estimé et reconnu dans notre localité…Il fut, durant de longues années, le très solide pilier de la grande équipe de Rugby du début du siècle dernier.

Elle était également la nièce de Robert Sevely, Maire de Trèbes avant-guerre et réélu en 1944, à la libération. Robert Sevely fut un fidèle compagnon de Georges Guille.

Oui, Marcelle était une descendante de cette famille Sevely, dont le nom incarne dans nos mémoires, une période déjà lointaine de la vie de notre cité.

Que ses enfants, petits-enfants, ses soeurs, Lucette et Jeannette, sachent que nous prenons part à leur peine. Avec toute notre amitié.

Roger Lacoste.

Texte recueilli et retranscrit par Joëlle

Publié dans FAITS DIVERS | Leave a Comment »

National: Fait divers: Ils sont en pétard d’avoir acheté un obus.

Publié par joëlle le 28 juin 2010

Des touristes achètent un obus aux Puces… et

retardent l’Eurostar


Un couple de touristes, qui avait acheté dans un marché aux Puces un obus décoratif datant de 1885, a provoqué un retard d’une heure dans le trafic Eurostar, dimanche après-midi, après la découverte par les Douanes de l’engin explosif, a-t-on appris de source policière.

Des personnes se promènent le 7 février 2009 dans une rue de  Saint-Ouen où se tient le marché aux puces de la ville.

AFP/Archives

Le couple avait acquis dans la matinée un obus encore actif datant de la fin du 19e siècle, aux Puces de Saint-Ouen, dans le nord de Paris.

En découvrant l’engin explosif dans leurs bagages, les forces de l’ordre ont immédiatement fait évacuer le terminal Eurostar de la gare du Nord. Les services de déminage sont également intervenus, a pu constater une journaliste de l’AFP sur place.

Après une interruption d’une heure, la circulation des Eurostar a finalement repris.

Texte AFP recueilli par JJJ


Publié dans FAITS DIVERS | 1 Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.